Qu’est-ce que la 4G LTE ?

La technologie 4G repose sur plusieurs normes, et il fréquent qu’on entende parler du terme LTE. Qu’est-ce que c’est ? C’est ce que nous allons essayer de voir ensemble dans cet article, pour enfin comprendre de quoi les opérateurs et les constructeurs nous parlent. La 4G LTE n’aura bientôt plus de secret pour vous !

Une histoire d’évolution

Darwin n’aurait pas dit mieux ! LTE, c’est l’acronyme de Long Term Evolution, pour les non anglophones, Évolution sur le long terme. La 4G LTE, contrairement à beaucoup d’autres normes réseau, n’est donc pas quelque chose de figé, et est tout au contraire appelé à se modifier, à se bonifier, au fil des mois et des années.

Donc l’histoire

Aux commencements, la LTE, n’était pas considérée comme une technologie de quatrième génération, les débits proposés étaient trop faibles, et se rapprochés trop de ceux de la troisième génération pour cela. C’est IUT, l’Union Internationale des Télécommunications qui avait alors statué ainsi.

Mais ceci était sans compter sur le fait que la LTE dispose, en son nom, du terme évolution. Et le consortium chargé de faire évoluer la LTE, le 3GPP, le Third (3) Génération Partnership Project. Qui, petit à petit, a fait rattraper son retard à la LTE et l’a fait entrer dans la 4ème génération des réseaux mobiles. C’est en 2010 que l’IUT reconnait à la 4G ses lettres de noblesse et fait basculer le réseau, officiellement dans la 4ème génération.

Pour être exacte, c’est à partir de la 10ème release (version du protocole), que la LTE est officiellement devenue une part de la 4G. C’est donc grâce à une amélioration constante et visible que la LTE a pu rejoindre les autres normes constituant la 4G au sens commercial du terme.

La LTE d’aujourd’hui

Aujourd’hui, la LTE est donc devenu une vraie technologie 4G, elle a ceci d’intéressant pour les opérateurs, et donc in fine, un peu pour vous aussi, de pouvoir être utilisée sur plusieurs fréquences, cela veut dire que les opérateurs bénéficiant d’un large éventail de fréquences, peuvent, positionner la LTE sur celle qu’ils souhaitent. Il faut savoir que plus une fréquence est basse et plus elle porte loin. La LTE, pour les opérateurs ayant donc accès à de larges spectres, peuvent mettre à disposition de la LTE efficace dans les endroits peu peuplés, en utilisant des fréquences basses. Par exemple, Bouygues possède le droit d’utiliser la bande des 700 Mhz (comme FREE), et c’est bien connu que Bouygues est efficace dans les zones rurales.

Donc la LTE « s’adapte » aux différentes zones, mais elle sait aussi faire autre chose ! Avec la LTE, il est possible, au fil du temps, de pouvoir, côté opérateur, agréger certaines fréquences, pour pouvoir améliorer le débit. Vous devez commencer à comprendre pourquoi on appelle ça le Long Term Evolution. Aisni, la LTE a ceci de spécifique qu’elle est capable d’augmenter son débit à mesure qu’elle avance dans le temps. Bientôt, elle passera à 300 Mbit/s, et continuera d’évoluer dans le futur.

Pour conclure, la 4G LTE est une norme qui au départ était un peu l’outsider, mais, toute sa force réside dans le fait qu’elle soit évolutive, et mois après mois, la LTE devient de plus en plus compétitive.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: