Couverture 4G : Comparatif entre les différents opérateurs Français

La 4G, c’est le graal que tout le monde recherche sur son téléphone. Etre connecté en 4G, ou même mieux, en 4G+, c’est la garantie de pouvoir faire à peu près de ce que l’on veut sur son smartphone. Vidéos en streaming, envois de photos ou de clips vidéos, utilisation des services de sauvegarde en ligne… Bref, aujourd’hui, dans notre monde ultra connecté et de plus en plus consommateur de données, point de salut sans 4G. Mais sommes tous logé à la même enseigne ?

4 opérateurs, plusieurs couvertures

En France, il y a 4 opérateurs de téléphonie mobile, Orange, SFR, Bouygues et FREE, les autres ne sont que des opérateurs virtuels, c’est-à-dire qu’ils achètent du temps de communication ou du volume de donnés au opérateurs, puis vous les refacturent.

Et c’est 4 opérateurs sont 4 sociétés indépendantes, faisant chacune des choix, et menant leur propre politique. Et cela entraine donc, très logiquement, des différences. Des différences, par exemple, d’investissement, dans les antennes relais, dans le cas qui nous intéresse.

Une antenne relais, c’est un appareil, d’un mètre de haut, pour quelques dizaines de centimètres de large, ayant la forme d’une sorte de boîte. On peut les apercevoir en haut de grands mâts, sur les châteaux d’eau, à la cime des bâtiments les plus hauts. Votre smartphone va se connecter à la plus proche de lui, et ainsi pouvoir accéder au réseau mobile. Un peu comme il se connecte à votre borne Wifi quand vous êtes à votre domicile. Plus vous allez vous éloigner de cette antenne relais, et plus le signal va devenir mauvais, jusqu’à, soit, passer sur une autre antenne, soit être déconnecté du réseau. Ceci est volontairement simplifier, mais le principe est là.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout simplement, que pour fournir une couverture importante, les opérateurs doivent mettre en place beaucoup de ces antennes. Et ces petites choses ça coute cher, très cher…

Comment réfléchissent alors les opérateurs ? Et bien tout simplement, et vous feriez surement pareil, ils vont essayer d’installer, en tout premier lieu, leurs antennes dans des zones qui risquent d’entrainer le plus gros retour sur investissement. Vous comprenez bien qu’il est plus intéressant d’installer une antenne qui va couvrir 2000 foyers, qu’une qui en couvrira 50. Elle sera plus rapidement rentabilisée, et générera donc plus rapidement des bénéfices.

C’est de cette politique, que nait les différences de couverture.

Les couvertures

Quand on parle de couverture, il y a en réalité, deux notions. Celle de couverture du territoire en terme de surface couverte, et celle de couverture de la situation en terme de nombre d’habitants. Comme il existe dans notre pays, de très grandes disparité de densité de population, la notion la plus parlante est bien entendu celle de couverture du territoire.

Les opérateurs, eux, préfèrent parler de couverture en population. Ce qui est normal, puisqu’en posant une antenne à Paris, on va couvrir beaucoup plus de personnes qu’en posant une antenne dans la Creuse ou en Ardèche.

Mais l’ARCEP, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, est là pour veiller au grain, et propose sur son site, une carte de la couverture par opérateur, en surface, et en population. En s’y référant, on constate, que Orange couvre 97% de la population et 82% du territoire, Bouygues, 96% de la population et 74% du territoire, SFR, 96% de la population et 78% du territoire, et enfin FREE 88% de la population et 60% du territoire.

On retrouve bien la différence population / territoire dont on parlait plus haut.

Orange est, on le voit, en avance sur les autres, mais cela s’explique par le fait que l’opérateur à longtemps été le seul et qu’il dispose d’une certaine facilité avec les infrastructures. On peut également constater que FREE est lui très en retard. L’opérateur est le plus jeune des 4, et il a un peu du mal à rattraper les autres.

Alors qui faut-il conseiller ?

Et bien, en réalité, tout le monde et personne ! Je ne sais pas où vous habitez ! Ce que l’on peut dire, c’est que même si vous êtes en milieu rural, il y a de grandes chances que soit Orange, soit Bouygues vous couvrent. Et que si vous n’êtes pas en milieu extrêmement urbanisé, il y a peu de chance que FREE vous offre une couverture digne de ce nom. Pour SFR, il faudra examiner cela au cas par cas.

S’il y a quelques années, les zones blanches, ou de mauvaise réception étaient surtout cantonnées aux zones montagneuses et du centre de la France, cela tend un peu à changer, et aujourd’hui, beaucoup de zones sont couvertes, mais vous pouvez toujours vous trouver dans un lieu plus défavorisé qu’un autre.

La solution, que vous cherchiez la 4G pour votre smartphone ou pour installer un routeur 4G chez vous, est alors quasiment toujours, sauf si vous habitez une grande ville, de vous tourner vers le site internet de l’ARCEP et de vérifier quel opérateur couvre correctement votre lieu d’habitation.

Car il faut se méfier, et ne pas être trop confiant. Vous habitez à 40 km de Lyon ? Vous pensez donc que la 4G, voir la 4G+ arrive gentiment jusqu’à votre canapé ? Pas si sûr, il y a encore beaucoup de zones non couvertes autour de Lyon, surtout si elles sont rurales ! Et c’est la même chose autour de Grenoble, Bordeaux, Dijon, Nevers et d’autres. Il faudra donc impérativement se renseigner. D’autant plus que vous indiquer un opérateur par rapport à votre région ne rimerait pas à grand-chose, vous pouvez ne pas être couvert aujourd’hui, et l’être dans 15 jours, de nouvelles antennes sont installées pratiquement tous les jours, par les 4 opérateurs !

Par exemple, j’étais chez FREE jusqu’à il y a quelques mois. J’habite en zone rurale, et fatigué de l’absence complète de couverture en internet mobile, j’ai commencé à vérifier fréquemment les antennes à proximité de chez moi sur le site de l’ARCEP. En 3 semaines, Bouygues a installé une antenne à 500 mètres à vol d’oiseau de chez moi…J’ai donc bien entendu changé d’opérateur et je suis maintenant en 4G+ dans mon village de 2200 habitants entouré par les vaches.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: