4G, H+, 4G+, 4G++, 5G… Comprendre les réseaux mobiles et leurs normes

En 2018 c’est plus de 60% des internautes qui accèdent au web en passant par un smartphone, un chiffre impressionnant qui continue d’augmenter tous les ans.

Pour toutes ces personnes qui utilisent leurs téléphone pour aller sur internet, deux des facteurs clés du choix de leurs forfait/opérateur vont certainement être :

  • Le débit du réseau et la latence : Ces deux valeurs garantissent une connexion rapide à internet avec des chargements qui vont vite. En gros ce sont ces deux données qui vont vous donner la “Vitesse d’internet”.
  • La couverture réseau : Chaque opérateur a ses antennes relais, certains en ont installé plus et bénéficient donc d’une couverture plus étendue. Nous verrons ensemble quel opérateur choisir pour avoir la meilleure couverture dans un autre article.

Il se trouve que ces deux facteurs sont régis par le type de technologie utilisée pour communiquer entre antenne relais et smartphone. C’est de cela que nous allons parler aujourd’hui : Ces langages de communications sont appelés “Norme des réseaux mobiles” et il en existe plusieurs…

Mieux comprendre ces histoires de “G”

Pour que les choses soient claires, le “G” que l’on retrouve dans 4G, 3G ou 2G (Si si, la 2G a aussi existé !) veut dire “génération”. Vous l’aurez compris ces normes indiquent en fait à quelle génération appartiens le produit. Ces normes sont “rétrocompatibles”, cela signifie qu’un appareil utilisant une norme récente pourra forcément utiliser une norme plus ancienne (Un téléphone 4G peut forcément utiliser la 3G). L’inverse n’est malheureusement pas vrai et les produits 3G ne peuvent pas utiliser la 4G, ainsi si vous voulez utiliser la 4G  dans ce cas il faudra acheter un nouvel appareil compatible.

Passons maintenant au vif du sujet et regardons de plus près chaque norme et ses caractéristiques :

La norme 2G GSM

C’est la seconde génération de transmission mobile (La première servais uniquement à appeler), qui a été mise en circulation en 1982 par la CEPT ! C’est une norme très ancienne qui servais à appeler, comme la première génération, mais avec une bien meilleure qualité d’appels (Le débit a été augmenté par rapport à la première génération). Le débit de cette connexion était de 9.6 Kbit/s un débit bien ridicule à côté des chiffres d’aujourd’hui…

Le terme GSM signifie “Global System for Mobile communication” ou “Système Global de communications Mobiles” en Français.

La norme 2.5G GPRS

Alors que la norme 3G était déjà en développement des chercheurs ont mis au point une nouvelle norme qu’il était donc impossible d’appeler 3G : la 2.5G était née. C’est le premier réseau d’échange de données et c’est donc celui-ci qui a implanté les SMS et la data (Navigation web WAP) dans nos appareils mobiles. Le débit maximal théorique est de 171.2 Kbit/s, cependant les utilisateurs étaient plus souvent vers les 40 Kbit/s…

L’acronyme GPRS signifie “Global Packet Radio Service” ou “Service Global des paquets Radios” en Français et c’est en fait une norme dérivée du GSM qui ajoute la transmission par paquets et des ressources allouées en cas de transfert.

La norme 2.75G EDGE

Introduite par les fournisseurs d’accés comme la “Prè-3G” la 2.75G est encore une norme sortie entre la 2G et la 3G. Celle-ci dispose d’un débit maximal de 384Kbit/s qui permet de commencer à utiliser des applications multi-média.

Le terme EDGE signifie “Enhanced Data Rate for GSM Evolution” ou ” Taux de Données Améliorés pour l’évolution GSM” en français.

La norme 3G UMTS

Cette norme pose les bases des autres normes plus récentes sans fil que nous utilisons aujourd’hui. La navigation web, les e-mails, la vidéo, le partage de photos et d’autres technologies utiles aux smartphones ont été ajoutés à cette génération. La 3G est capable de gérer un débit maximal théorique de 2 Mbit/s. Ce débit peut paraître faible aujourd’hui mais c’étais un débit presque 5 fois plus rapide que la norme précédente, une vraie révolution ! Le passage au débit “Megabit” était arrivé.

L’acronyme UMTS signifie “Universal Mobile Telecommunication System” ou “Système universel mobile de télécommunication” en Français. Un nom qui lui conviens bien étant donné que c’est la première norme à proposer la navigation web et l’utilisation d’applications web.

La norme 3.5G ou 3G+

Avec la 3.5G ou 3G+, le débit augmente encore pour atteindre les 14.4 Mbit/s. Ce réseau est encore régulièrement utilisé en France et il recouvre presque entièrement le territoire. Avec une vitesse de transfert encore 5 fois supérieure à la norme précédente, l’apparition de la 3G+ a permis de créer des applications plus gourmandes en données et de fluidifier la navigation web.

La technologie utilisée pour cette norme est la “HSDPA” ou “High Speed Downlink Packet Acess” ou encore “Téléchargement de paquet d’accès à haute vitesse” en Français.

La norme H+ DC-HSPA+ (Dual carrier)

Le H+, aussi appellé Dual Carrier ou HSPA+ est encore très répandu et utilisé aujourd’hui. Il permet d’atteindre une vitesse de 42 Mbit/s soit environ 3 fois plus rapide que la 3G+ que je vous présentais juste au dessus. Cette norme a été annoncée comme la “Pré-4G”, même si son débit max est bien inférieur à cette norme.

Le terme DC-HSPA+ signifie “Dual Cell High Speed Packet Access+” ou “Double cellule- Paquet d’accès à Haute Vitesse” en Français.

La norme 4G LTE

La 4G LTE avais pour objectif de faire passer le débit au dessus des 100 Mbit/s de données, pari réussi ! Avec un débit de 150 Mbit/s la 4G permet d’accéder à internet à très haut débit sans fil. En 4G cependant un nouveau problème fait son apparition : le partage de la connexion. En effet la bande passante est partagée entre les utilisateurs et moins il y a d’appareils connectés plus le débit augmente.

Cependant le terme de 4G ne conviens pas à certains qui préfèrent l’appeler 3.9G. Le terme LTE signifie “Long Term Evolution” ou “Evolution Long Terme” en Français.

La norme 4G+ LTE-a

La norme LTE-a ou 4G+, c’est ce que beaucoup de connaisseurs attendaient lorsque la 4G est sortie, c’est pour cela que les puristes l’appellent encore 3.9G aujourd’hui. Cette nouvelle norme arrivée en 2015 en France propose un débit bien plus intéressant que la 4G classique ! Là ou la 4G classique est limitée par une valeur de 150 Mb/s, la 4G+ parviens à atteindre les 300 Mbit/s, soit 2 fois plus rapide !

Un autre gros plus de la connexion 4G+ c’est la possibilité d’additionner les fréquences. Cette manipulation permet de garantir le meilleur débit et la meilleure stabilité possible mais tout le monde ne peux en profiter. Il faut en effet être dans une zone bien couverte, avec un téléphone compatible et un forfait adapté.

Autre nouveauté avec la 4G+ : La VoIp. Rien de bien méchant ne vous en faites pas il s’agit simplement d’une technologie permettant de téléphoner par internet. Il deviens donc possible de téléphoner tout en restant connecté sur internet en 4G+. Avec les normes précédentes le réseau était bridé lors des appels et on ne pouvais pas bien naviguer.

La norme 4G++ UHD

Plus récemment, nous avons vu apparaître sur le marché la norme 4G++ UHD, la dernière norme sortie en France et actuellement la plus rapide disponible. Avec un débit maximal théorique de 450-500 Mb/s cette norme permet de naviguer sur internet sans ralentissements, de regarder des vidéos en streaming ou encore de faire des appels Skype à l’autre bout du monde. En fait certains opérateurs ont annoncé une vitesse plus proche des 300 Mbit/s mais bien plus stable que la 4G+. En fait cette technologie utilise une troisième bande de fréquences pour augmenter la vitesse et stabiliser le réseau alors que la 4G+ n’en utilise que 2.

En pratique la 4G++ utilise plusieurs bandes de fréquences pour additionner les débits et atteindre une vitesse record. Cette nouvelle norme va nous permettre de patienter jusqu’à l’arrivée de la 5G (Ou d’une 4.9G, qui sait ?) avec une vitesse de surf très confortable.

Les normes du futur

La norme 5G

Lorsqu’on entends parler d;une norme avant sa sortie c’est toujours pareil : Chacun y va de sa spéculation et on se retrouve régulièrement avec des débits faramineux et des fonctionnalités impossibles… Pour éviter les ragots et vous renseigner au mieux, je suis allé chercher sur internet les sources sûres d’informations à ce propos pour vous assurer les meilleures réponses :

La 5G est encore en projet aujourd’hui et aucun débit officiel n’as été transmis pour l’instant. Vous en trouverez pleins sur internet qui prétendent que la 5G disposeras de 4.3 Gbit/s de taux de transfert ou de 6.8 Gbit/s… La vérité : Ils n’en savent rien ! En fait ce dont ils parlent ce sont des versions de 5G en cours de développement, mais personne ne sait à l’avance quelle norme va apparaître en premier sur le marché, et même si la norme dont ils parlent verra le jour…

En gros pour l’instant on ne sait pas grand chose sur la 5G et le peu qu’on sait se résume par : Ce sera une connexion Gigabit sans fil, la portée et la stabilité du réseau devraient subir une nette amélioration.

Comprendre les symboles du réseau mobile

Toutes ces normes c’est bien beau, mais comment savoir si vous les recevez bien chez vous et aux endroits qui vous intéressent ? Sur votre mobile s’affiche en haut à gauche (Le plus souvent) de l’écran la meilleure norme réseau que vous pouvez capter. Alors il n’est pas écris en toute lettres “3G” ou “4G” mais il est possible de s’y repérer facilement :

  • Le “g” : Si un G apparaît sur votre téléphone, alors c’est que votre réseau utilise la norme GPRS, une norme assez ancienne qui date de la 2.5G. Ce type de réseau permet surtout d’appeler ou recevoir des messages.
  • Le “E” : Si un “E” apparaît sur votre écran de téléphone, alors vous êtes en train d’utiliser la norme EDGE. C’est une norme plus récente qui date de la norme 2.75G.
  • Le “3G” ou “3G+” : Bon pour une fois c’est clair, si cela apparaît sur votre téléphone vous êtes en train d’utiliser le réseau 3G ou 3G+. N’oubliez pas que la 3G+ est prés de 10 fois plus rapide que la 3G de base.
  • Le “H” ou “H+” : Encore une fois la signification est assez claire, il s’agit de la technologie HSPA ou HSPA+. Le H corresponds à la 3.5G.
  • Le “4G” ou “4G+” : Enfin, la dernière génération de transfert de données disponible en France, la 4G et la 4G+. Encore une fois le sigle parle de lui-même.

Enfin je me dois de vous mettre en garde avec toutes ces normes, en effet vous pouvez souscrire à un forfait 4G+ chez un opérateur, encore faut-il que votre smartphone soit compatible avec cette norme !

Il est aussi possible de souscrire à ce type d’offre un peu partout en France alors que peu de villes sont couvertes en 4G et en 4G+. Faites bien attention de ne pas être en zone blanche avant de vous décider.

Sinon vous pouvez toujours opter pour un routeur 4G qui transformeras le signal 4G en signal Wifi qui peut être utilisé par tous les smartphones.

Sources : Smartinsights

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: